NL

FR

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2019/3 – News
35 ans avec IBM, Conférence de Jacques Platieau

 

Le 13 juin 2019, le Computeur Museum NAM-IP a eu l’honneur d’accueillir Jacques Platieau, Vice-Président et Country General Manager d’IBM Belgium & Luxembourg. Entré dans le service Télécommunications d’IBM Belgique en 1984, il a rapidement pris la gestion de grands groupes internationaux de l’entreprise, jusqu’à atteindre le poste qu’il occupe aujourd’hui, depuis 2010.

Au cours de sa conférence intitulée «35 ans avec IBM», Jacques Platieau a commencé par évoquer brièvement son parcours professionnel pour ensuite présenter les nombreuses évolutions survenues dans l’histoire d’IBM. Selon lui, la grande réussite de l’entreprise est due à sa transformation continuelle en fonction de la demande des clients. La longévité de la société est aussi expliquée par ses valeurs inchangées depuis le début de son existence dont la focalisation sur le succès des clients, la proposition d’innovations et l’instauration d’un climat de confiance.

L’entreprise est née en 1911 de la fusion de trois autres sociétés par Charles Flint. Une de celles-ci appartenait à H. Hollerith qui a créé une machine à statistiques ayant un rôle majeur dans l’histoire de l’informatique. Un des rares exemplaires encore existant est exposé au sein du Computer Museum. Quant au nom IBM, celui-ci a été donné à l’entreprise par Watson en 1924.

Pour conclure son intervention, Jacques Platieau a abordé la révolution numérique qui touche le monde depuis une dizaine d’années. Celle-ci est caractérisée par une dématérialisation complète dans laquelle les données sont devenues la nouvelle ressource naturelle.

Il donne notamment l’exemple de Facebook qui est la plus grande compagnie en média mais qui ne crée aucun contenu ou encore d’Uber qui est la plus grande societé de transports qui ne possède aucun véhicule.

J. Platieau évoque aussi la question de la peur en l’intelligence artificielle en expliquant qu’un robot est incapable, aujourd’hui, de faire plus que ce que l’homme peut faire car il n’a pas conscience de son existence. Il mentionne également l’importance de l’utilisation de l’intelligence artificielle car, grâce à celle-ci, les machines peuvent gérer une grande quantité de données en s’améliorant continuellement et en devenant quasiment infaillibles. Cette révolution permet donc des innovations techniques dans de nombreux domaines.

Gaëlle De Cupere, Animatrice

NAM-IP sur Facebook