Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2017/4 – Exposition
Mission "Top Secret" au Mundaneum de Mons

TopSecret

Le Mundaneum de Mons présente depuis le 10 octobre et jusqu'au 20 mai 2018 une exposition originale sur les secrets du cryptage et de la cryptanalyse. Intitulée «Top Secret – Un monde à décrypter», elle retrace l'histoire de la communication et du désir de discrétion et de falsification qui en découle.

Logé au cœur de la ville de Mons dans un ancien magasin Art déco de la Société coopérative «Union économique de Belgique», le Mundaneum est le centre d'archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles et un espace d'exposition temporaire. Rénové en 1998, il est agrandi en 2014 dans le cadre de Mons, Capitale européenne de la Culture, avec un nouvel espace d'archives de plus de 500 m².

La salle d'exposition couvre l'ensemble de l'ancien magasin. En entrant, l'on est frappé par l'architecture épurée du décor et les lignes droites qui rendent l'espace sobre et équilibré. Autour d'un puits de lumière spacieux s'ouvrent deux étages en galeries autrefois éclairés par une verrière.

Nous avons été accueillis, Luc De Mey et moi-même, par Nicolas Brunel, archiviste et médiateur culturel qui nous a accompagné tout au long de notre passionnante visite. Cet étonnant voyage doit être mis en relation avec notre exposition «Codes&Couleurs – Turing&Zuse » qui se tient au Computer Museum NAM-IP jusqu'au 30 juin 2018.

Réalisée sous le commissariat de Jean-Jacques Quisquater, cryptologue belge, «Top secret» confronte Histoire et Actualité par un jeu de dialogues entre la diversité des informations et des pièces présentées (dont certaines ont été prêtées par notre musée) et les enjeux démocratiques de la sécurisation de l'information de nos sociétés digitalisées.

Depuis plus d'un siècle, se pose la question de la vie privée, l'Homme subit ou s'adapte à l'évolution de ce monde qui semble évoluer plus vite que lui et qu'il ne comprend plus toujours. L’appareil photo d'autrefois et la webcam d'aujourd'hui peuvent, à son insu, le rendre visible de tous. Les secrets les plus profonds sont décodés, tel que le génome humain, et les techniques de cryptage évoluent avec les besoins de plus en plus pressants de notre univers numérique.

L'on découvre au fil du parcours les femmes, les hommes (dont des Belges), les technologies et les machines qui ont contribué au fil des siècles au développement de la cryptologie. Une ligne du temps retrace l'Histoire du secret depuis le disque de Phaistos (v.1700 av. J.-C.) jusqu'aux algorithmes de cryptographie les plus récents (Secure Hash Algorithm). Une partie de l'espace est dédié aux machines militaires de chiffrement tels que la célèbre Enigma allemande craquée, en partie, grâce au travail du mathématicien anglais Alan Turing à Bletchley Park. Des réflexions sont proposées sur la sécurisation des données comme le vote électronique, le dark web ou l'intelligence artificielle.

Centré sur l'Histoire et les questions de sociétés, le parcours détaille peu les aspects mathématiques et logiques de la cryptographie qui auraient pu apporter un autre angle de lecture: celui de la Science. L'ensemble du parcours est agréable et équilibré, les panneaux, trilingues, proposent des textes simples et complets entrecoupés de vitrines présentant des pièces originales et uniques. Des stations proposent des manipulations ludiques et la boutique propose des petits gadgets amusants tels qu'un appareil photo périscope. Petit bémol: la luminosité. L'éclairage un peu faible répond mal aux écrans trop puissants qui réduisent l'harmonie et la lisibilité du parcours.

 Je ne peux vous en dire plus. Si vous souhaitez connaître la fin de l'Histoire et tous ses secrets, je vous conseille vivement d'aller découvrir ce lieu insolite et son exposition passionnante. Top Secret – Un monde à décrypter: du 10.10.2017 – au 20.05.2018 au Mundaneum – 76 rue de Nimy à Mons - www.mundaneum.be

Aurélien Huysentruyt