NL

FR

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2018/2 – News
Assemblée Générale de l'asbl NAM-IP

 

L'année 2017 au NAM-IP

Le Rapport de l'Administrateur-Délégué pour l'année 2017 a été présenté lors de l'Assemblée Générale de l'asbl, le 22 mars 2018.

Il a abordé les points suivants:
• Les aspects institutionnnels et le personnel
• Les apports aux Collections
• Les contacts institutionnels
• Les visiteurs
• La communication 
• Les contacts avec des initiatives parallèles
• Les perspectives à court, moyen et long terme.

La plupart de ces points ont déjà fait l'objet de communications ou d'articles dans les 4 livraisons de NAM-IP Infos en 2017.

Nous détaillons donc ici uniquement le dernier point qui concerne l'année 2018 et les suivantes.

Perspectives à court, moyen et long terme.

1. Personnel

La perspective d'une prise en main de la Direction de NAM-IP et de son musée reste dans la volonté des gestionnaires bénévoles d'aujourd'hui. L'expérience faite avec Mme Amal Mahious (Février-Novembre 2017) et l'engagement, en début Septembre 2017, de Mr Aurélien Huysentruyt après le départ, en Août 2017, de Mme Clara Erpicum, illustrent la difficulté de trouver les profils adéquats et fiables permettant de transmettre en confiance ces responsabilités de gestion et de développement. Pour des raisons budgétaires, autant que pour se donner un temps de réflexion, le Conseil d'Administration de NAM-IP a décidé de reporter au 1er Avril 2018 un nouvel engagement pour un poste de Direction dont le profil pourrait être différent de celui proposé en fin 2016.

2. Animation

Du fait de ces mouvements de personnel et de la nécessité de recommencer une passation de main comportant nécessairement des formations à tous les aspects de la gestion du musée et malgré un premier «Plan de Communication» impliquant de très nombreux «événements» tout au long de l'année 2018, même au-delà de l'exposition temporaire sur Turing et Zuse (qui se termine au 30 juin 2018), il nous a semblé plus raisonnable de limiter ce type d'événements en 2018. Par contre, une nouvelle exposition temporaire sur le thème des anciennes «Salles machines» qui commencerait à nouveau à l'anniversaire de l'inauguration (27.10.18), est à l'étude.

3. Institutionnel

 La Fédération Wallonie-Bruxelles qui a accordé à l'ASBL NAM-IP un subside en «création muséale» pour les années 2017 et 2018, s'attend à ce que nous introduisions notre demande en «reconnaissance muséale, catégorie B» dès avant la fin de Juin 2018. En cas d'avis positif sur cette demande (Administration et Ministre de tutelle), le musée serait reconnu à partir de l'année 2019 en catégorie B, ce qui implique un financement annuel de minimum 70.000 €. Pour l'engagement d'une troisième personne sur le rôle de l'ASBL NAM-IP, nous ré-introduisons également une demande de financement à la Région Wallonne à travers les APE.

4. Muséographie

On a déjà mentionné, dès l'ouverture du musée, la réduction des surfaces d'exposition imposée par l'acceptation de prendre en charge l'ensemble des Collections informatiques jusqu'ici conservées à la Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège (MMIL). Celles-ci sont arrivées au NAM-IP entre Janvier et Juillet 2017. Elles représentent 12 camions de déménagement remplis et occupent au sol, dans les containers et dans les étagères montées à cet effet, presque tout l'espace disponible au-delà des zones d'exposition. Sur ces zones Yolande Juste et Cédric Dries ont réussi à aménager une cinquantaine de m² pour y installer une exposition temporaire Codes&Couleurs-Turing&Zuse inaugurée le 27 octobre 2017 et qui se poursuivra jusqu'au 30 juin 2018. Plusieurs «événements» ont été mis en place autour de cette réalisation rendue possible grâce à l'aide du Professeur Pierre Mounier-Kuhn (Paris-Sorbonne) et du Professeur Kurt Pauli (Bonn-Hoyerswerda); ce dernier a fait don au musée d'une vingtaine de reproductions de peintures à l'huile réalisées par Konrad Zuse. Un événement de clôture de cette exposition temporaire aura lieu, le 14 juin 2018, au Palais des Congrès de Namur avec une conférence du neveu d'Alan Turing, Sir Dermote Turing, et une conférence de Mr Maxime Prévot, Bourgmestre de Namur.

5. Développements

La situation en cul-de-sac et en un lieu peu «passant» de l'actuel musée, les projets urbanistiques de la Ville de Namur, la décision exposée et déjà très élaborée du développement de la «Maison Administrative Provinciale» (MAP) dans les prairies jouxtant le musée (travaux d'Août 2018 jusqu'au début de 2020, pour une pleine occupation par près de 500 fonctionnaires provinciaux en 2022), poussent les responsables du musée à réfléchir avec différentes autorités, ainsi qu'avec la Fondation Roi Baudouin et son Fonds «Informatique Pionnière en Belgique – Baanbrekende Informatica in België», à un avenir à moyen et plus long terme. Le musée va-t-il être réellement et convenablement intégré dans le projet global d'implantation de la Province? Le Hall Omnisport actuel se transformera-t-il en «réserves» tandis que des «salles d'exposition» suffisantes pourraient être mises en place dans un lieu touristiquement plus «passant» (pavillon de l'expo belge à Milan reconstruit à la Citadelle de Namur; ou encore: espaces inoccupés de la première Dalle de la Gare de Namur; ou encore: ancien bâtiment utilisé jusqu'ici par la Province et mis à disposition ou racheté par la F.R.B.; etc.)? Un déménagement complet sera-t-il nécessaire? Faut-il imaginer un joint-venture avec un projet «français» de grand musée de l'informatique qui pourrait se développer à Namur en collaboration avec le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)?

 

Le futur ne nous appartient pas… mais il est souvent ce que nous voulons en faire!  

 

R.-Ferdinand Poswick
Administrateur Délégué

NAM-IP sur Facebook