Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2016/1 – Exposition
Animation du NAM-IP à l'Institut Saint-Aubain

L'informatique, c'est quoi au juste? D'où est-ce que ça vient? Qui peut à ce jour répondre à ces questions? Bien que l'informatique soit très récente, on a négligé de se rappeler ses prémices. Il nous semble important de ne pas les oublier.

Ce sont des informations que vous pourrez trouver dans l'exposition du Computer Museum NAM-IP. Celui-ci n'étant pas encore ouvert, nous ne voulions pas attendre pour raconter cette histoire à nos voisins: l'Institut Saint-Aubain.

 Nous avons donc élaboré un projet de 7 ateliers retraçant l'histoire des ordinateurs, des origines à nos jours: des calculus aux tablettes tactiles. Monsieur Massart (directeur de l'établissement) a été enthousiaste pour ce projet et j'ai eu la chance de débuter les ateliers dans la classe de 5e et 6e primaire de madame Spinato. Sur 7 ateliers, 4 ont déjà eu lieu en 2015, les 3 suivants auront lieu en 2016.

Dans le premier atelier, ils ont découvert les lointains ancêtres des ordinateurs: les débuts des outils à calculer comme les calculus, les bouliers et plus tard les machines mécaniques comme la Pascaline et enfin la machine à statistique de Hollerith qui induit un bouleversement!
Le deuxième atelier présentait les machines mécanographiques. Les élèves connaissent à présent la différence entre une liseuse, une perforatrice et une traductrice et par là l'utilisation de la carte perforée comme support de mémoire.
Les troisième et quatrième ateliers marquaient les débuts des grands calculateurs et des ordinateurs au sens “automate à calculer dont le programme est enregistré en mémoire centrale”, ces ordinateurs immenses étaient moins puissants que notre calculatrice de poche!

Tout au long des ateliers, les élèves ont pu voir un grand nombre d'objets réels permettant de se rendre compte de l'évolution comme: des relais, des tubes électroniques, des transistors, des circuits imprimés, un disque dur des années 2000 et son ancêtre de plus de 40 cm de diamètre!

Afin de ne pas oublier ce que l'on a déjà appris, les élèves jouent au “memory” où l'on associe les images avec leurs noms et où ils réexpliquent aux autres enfants de quoi il s'agit ainsi que son époque.

À la fin de chaque atelier, les élèves dessinent l’élément qui les ont le plus marqués dans les objets vus ou les concepts expliqués. Ces dessins ont pour but d'illustrer les dispositifs destinés aux médiations pour enfants dans l'exposition du musée. Les enfants sont appliqués et créatifs, nous avons déjà de très beaux dessins!

En fin d'année, nous inviterons les élèves de madame Spinato, leurs camarades et leurs parents à venir découvrir leurs créations installées dans le musée.

Petit à petit, les élèves découvrent les origines des outils qu'ils utilisent au quotidien. Cela leur permet d'avoir une meilleure vision du passé proche, d'avoir un aperçu des mutations de la société actuelle et de se rendre compte de la rapidité du changement.

Le musée, lui, s’active dans sa mission d'éducation qui ne s’arrête pas aux portes de l'exposition. Cette belle association à la création de la médiation pour enfants dans l'exposition, présage, je l’espère, de belles aventures communes pour les années à venir.

C. Erpicum