Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2016/2 – Exposition
Le Computer Museum NAM-IP en cours de création:
l'état du chantier à 6 mois de l'inauguration!

Un bâtiment maintenant entièrement rénové

 Le grand hall destiné aux expositions et réserves a vu sa restauration intérieure et extérieure finalisée en début mai 2016. Il apparait de loin comme un très grand chaland prêt à remonter les 2 km qui le séparent du centre de Namur!

 Une quatrième collection

 En février la collection Jacques Laffut est arrivée, venant du Computer Museum. Elle était abritée jusqu’ici par Unisys Belgium à Bruxelles (Evere). C’est un apport important tant du point de vue de la valeur historique de ses collections que par sa renommée: avec ses 25 ans d’existence, c’est le plus ancien et le plus visité des musées de l’informatique en Belgique!

 Le Computer Museum nous a aussi apporté
• son nom: grâce à lui, le musée de l’informatique à Namur peut porter le nom de «Computer Museum NAM-IP»
• du mobilier Unisys: il a permis entre autre de rééquiper la salle d’accueil d’un mobilier moderne.

Un musée au plein sens du terme

L’ensemble de l’équipe présente à NAM-IP s’active depuis fin 2015 à définir les lignes d’une muséographie prenant au mieux parti du lieu et des containers qui en définissent l’espace.

L’ouverture du musée est prévue le 27 octobre prochain. Cette ouverture s’accompagnera de la présentation des 4 collections présentes à Namur. Pour cela, un gros travail de sélection des objets à exposer est en cours depuis début d’année. A cela s’ajoute la nécessité de rafraîchir les objets en question et de refaire fonctionner certaines des machines restées parfois plus d’un an sans avoir été branchées.

La documentation des objets exposés est un point sur lequel les responsables de NAM-IP insistent beaucoup. Une documentation détaillée des objets exposés est en cours de rédaction depuis fin 2015 et a bien progressé. Il faudra encore définir le contenu des cartels (étiquettes portants les quelques données essentielles sur les objets montrés). Dans cet esprit aussi, un travail d’élaboration d’une «Ligne du temps» s’achève mais doit encore être concrétisé.

N’oublions pas non plus dans cet aperçu des travaux en cours depuis 6 mois, l’importante charge administrative qu’entraîne inévitablement le lancement d’un projet de cette taille. Relations avec toutes les autorités compétentes, dont la Fondation Roi Baudouin, et avec la multitude des services communaux et provinciaux, et avec les services de distribution de l’électricité, du gaz, des égouts, des eaux… et les travaux comptables qui se poursuivent depuis la création de l’asbl il y a déjà plus d’un an!

Nous avons réussi ce défi, sans directeur rémunéré, grâce à la présence quasi constante de deux administrateurs sur place.

En guise de conclusion à 6 mois de l’ouverture

 Les efforts menés aboutiront très bientôt à ce qui sera le seul musée complet de l’informatique en Belgique, donc Flandre comprise. Nous avons dès lors aussi une obligation d’accueil du public néerlandophone, donc de traduction. L’anglais suivra.

Notre objectif premier: être au service de l’éducation de la jeunesse. Un premier pas a déjà été franchi fin 2015 dans cette direction: une formation aux élèves de l’école primaire proche. Leur intérêt s’est marqué dans les dessins qu’ils ont réalisés et qui illustreront aussi la Ligne du temps.

G. Natan