Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2016/4 – Exposition
Vendredi 28 octobre 2016

Puisque le creuset à partir duquel s'est constitué le projet de musée se trouve être le Réseau de Préservation des Patrimoines Informatiques (RePPI) créé à l'initiative de Pascal Lefèvbre, directeur de la Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège (MMIL) à partir d'octobre 2009, il a semblé correct d'honorer cette origine en invitant les membres de ce réseau informel, mais européen, à être, officiellement, les premiers visiteurs du musée.

Une demi-douzaine de membres se sont retrouvés le vendredi 28 octobre à partir de 10h30 pour une visite assez technique de la réalisation et pour un «business lunch» au Computer Museum NAM-IP.

Tous, se rendaient ensuite au Colloque organisé à l'initiative de la Task Force «Université de Namur – Computer Museum NAM-IP» par la Faculté d'Informatique de l'Université proche sur le thème: «Namur, ville pionnière du numérique» entre 14h00 et 19h00 ce même Vendredi 28 octobre.

Six contributeurs devaient y prendre la parole. Le dernier étant Mr Maxime Prévot. De nouveau excusé en raison des mouvements politiques en cours pour la signature du CETA, il sera remplacé par Mme Vanden Brouck, sa Cheffe de Cabinet, qui lira le texte préparé pour sa communication en bousculant quelque peu l'ordre des interventions.

François Bodart, fondateur de l'Institut d'Informatique, décrira la naissance de ce projet en une époque et un geste pionniers.

Daniel Chavée montrera comment la Haute École de Namur, fera de même et dans les mêmes époques pour un enseignement d'un niveau plus technique.

R.-Ferdinand Poswick évoquera la façon dont un musée de l'informatique devrait déployer ses propositions «Aux sources du numérique  à l'aide de «machines qui comptent!».

Pour Maxime Prévot, Mme Vanden Brouck évoquera un modèle de «smart city» tel que la voit le Bourgmestre en titre.

Nicolas Debois (IMEP) tentera de faire comprendre à l'assemblée en quoi et comment la musique électronique, au même titre que l'invention de l'orgue, est une vraie progression pour la musique en général et n'est pas seulement une mode musicale.

Enfin François Laureys du Bureau Économique de la Province de Namur évoquera une autre vision de la «smart city » telle qu'elle pourrait se mettre en place non seulement dans les zones urbaines, mais dans l'ensemble du territoire de la Province. Un excellent buffet réconfortera les participants à l'issue de ces communications qui seront publiées.

R.-F. Poswick
Administrateur-Délégué de NAM-IP