Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2017/4 – Éditorial
Le premier anniversaire

Un an déjà au 27 octobre 2017!

Une année d’ouverture du Computer Museum NAM-IP. Et pas encore beaucoup de visiteurs! Quelques classes d’enfants des réseaux scolaires du primaire et du secondaire (surtout en Avril et Mai de 2017) … et, au total, sur 12 mois quelques ± 1.500 visiteurs.

Comme nous l’avions évoqué lors de l’inauguration: le bateau est à l’eau, il a quitté sa cale de chantier. Mais ce n’est pas pour cela qu’il navigue vraiment. Les moteurs sont en test, comme le sont les personnels engagés pour faire tourner le musée. Une Directrice a été engagée en Février 2017 en la personne d’Amal Mahious. Elle se rode. Aurélien Huysentruyt qui a animé avec succès durant 5 années le Musée de la Fraise à Wépion (de l’autre côté de Namur et le long d’un passage touristique mosan), a remplacé au 1er septembre 2017 Clara Erpicum. Il se rode également!

L’intégration des énormes collections informatiques jusqu’ici conservées par la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège (MMIL) au Fonds Informatique Pionnière en Belgique de la Fondation Roi Baudouin et leur dépôt dans les réserves du NAM-IP s’est clôturé le 5 juillet 2017 (plus de 9 camions de déménagement). Et là, le travail réel d’intégration à la vie muséale du NAM-IP ne fait que commencer!

Yolande Juste, aidée par Cédric Dries, a réussi, dans le même temps, à pratiquement boucler un inventaire technique soigné (avec descriptif et photographies professionnelles) de la collection de Jacques Lemaire (plus de 1.000 pièces); et ils s’attaquent déjà à la collection Unisys!

Un Conseil Consultatif du musée a pu être constitué et rassemblé. Sur ses conseils, et malgré la surcharge de travail pour le frêle esquif, une Exposition temporaire a été mise en place, avec l’aide de Pierre Mounier-Kuhn et de la Fondation Kurt Pauli. Elle évoque deux des pionniers de l’informatique: Alan Turing et Konrad Zuse! Et ceci dans l’esprit scénographique du NAM-IP: insistance sur les personnes qui ont créé et vécu toute cette histoire du passage au code numérique! Une Cellule Pédagogique a également été mise en place. Elle prépare des «dossiers pédagogiques» pour aider les enseignants intéressés à préparer leur visite au musée avec leurs classes.

La Task Force mise en place dès 2015 pour créer des synergies avec l’Université de Namur a été relancée, au-delà du gros effort de la Faculté d’Informatique pour l’organisation du Colloque du 28 octobre 2016! Avec un nouveau Recteur, Nagi Habra, qui fut jusqu’à l’année dernière doyen de la Faculté d’Informatique, tous les espoirs de synergies devraient se concrétiser!

Presqu’en fin de parcours, la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a fini par accorder à l’asbl NAM-IP une subvention en «création muséale» de 25.000 Euros pour 2017 et 2018. Cela signifie que, dès juin 2018, il nous faudra introduire notre demande en «reconnaissance muséale de catégorie B» pour l’année 2019!

Parmi les défis à affronter, et malgré cette petite aide publique, il nous faut encore trouver des sources financières plus stables; il nous faut également trouver comment élargir les espaces devenus déjà trop exigus tant pour les réserves que pour les espaces d’exposition du musée!

Avec un nouveau Président de l’asbl NAM-IP en la personne de Edward Desmet, le pavillon de notre enseigne devrait bénéficier d’un souffle national et international!

Bon vent pour la deuxième année! 

 R.-Ferdinand Poswick R.-Ferdinand Poswick,
Administrateur-délégué