NL

FR

▲ NAM-IP/Infos

NAM-IP Infos 2019/3 – Comptes rendus

King-Kong, creative cultures magazine, n° 3, Binarités/Binarities: Twins, suppossible, sea, mountains, sausages, interstellar, love, two-spirits, DNA and much more, spring-summer 2019, gratuit-free, FR+EN, 72 pages, KIKK & TRAKK, asbl
KIKK, rue de l’évêché, 10 , 5000 Namur.

L’Éditeur responsable de ce Magazine d’un type nouveau est le patron du KIKK, Gilles Bazelaire aidé de 6 autres personnes qui ont rassemblé les contributions d’une douzaine de personnes pour créer les 35 pages de contenus très diversifiés … et le tout en français comme en anglais (sauf l’accroche du titre sur le bas de la couverture!!).

La présentation, tout comme les contenus, sortent de l’ordinaire et évoquent notre monde culturel de plus en plus «pluriel» tant dans ses formes que dans ses sujets!

On y trouve du rédactionnel sérieux sous forme de brèves réponses (comme l’a fait Stefan Hawkins dans son dernier livre?) de spécialistes à des questions pointues posées par la rédaction de King Kong (pp. 10-13) ou encore des réflexions sur la réalité biologique des jumeaux (pp. 14-15) , sur la binarité des sexes (pp.16-23) ou sur la communication humaine (pp.70-71).

Mais on y trouve aussi deux fictions: l’une sous forme de BD (l’invention d’une mémoire implantée sur de l’ADN artificiel, pp.24-29); l’autre sous forme d’un récit de fiction (le journal d’un voyage interstellaire de 3 ans inventé et présenté par le Professeur Füsfa de l’Université de Namur, pp. 54-59).

On trouve également ds témoignages (pp. 32-37 ; 38-39 ; 40-45 ; 52-53) ou de l’information sur différentes sources créatives (pp. 64-65).

Enfin, l’art complète set échantillonnage culturel (pp. 46-49 ; 50-51;60-63).

Tout cela dans une mise en page très originale et assez éloignée des «canons» littéraires; une mise en page bien servie par l’impression en couleur de qualité réalisée par l’imprimerie SNEL de Liège.

J’ai tout vu et tout lu avec intérêt, même si, comme «littéraire», mes réflexes de lecture/vision sont un peu bousculés. Comme en toute communication (voir l’article de Memo Akten sur la Théorie mathématique de la communication humaine, pp. 66-69), les «bouts de saucisse» produits par les créateurs de ce numéro de King Kong pourraient, malgré leur digestibilité (à vérifier sur le moyen et long terme!), ne pas être de vrais adjuvants pour le renforcement de la santé mentale!

À vérifier! Mais, en tout cas, merci pour la créativité!

R.-F. Poswick

NAM-IP sur Facebook