Computer Museum
Musée de l'Informatique Pionnière en Belgique

Projet muséal

Les raisons de créer un espace de l'Informatique pionnière en Belgique sur base de «collections»

• 1. Préserver un patrimoine industriel existant. Les machines et documents conservés sont autant de témoins de l’utilisation d’outils de gestion plus ou moins automatiques dans le passé administratif, industriel et tertiaire belge.

• 2. Pérenniser des Collections: mis à part un musée à Liège, lequel est orienté plus largement “Industrie”, les autres collections existantes similaires en Belgique sont abritées dans des institutions dont le caractère actuel n’est pas muséal.

• 3. Sensibiliser aux technologies du futur. Un tel musée à caractère national ou régional Wallonie Bruxelles se justifie: - Il semble de plus en plus important de sensibiliser les jeunes sur des technologies en rapide évolution - Des musées existent déjà concernant l’automobile, les mines, l’aviation, l’imprimerie, etc.

• 4. Faire connaître des collections Les collections informatiques sont dispersées, très peu connues, sauf le musée “Laffut”, le plus ancien. Or informatique et télématique sont particulièrement porteurs d’emplois pour les jeunes; elles sont le fondement et le moteur de l'acquisition de connaissance et du développement humain aujourd'hui et pour demain.

• 5. Mettre en évidence une Belgique pionnière dans de nombreux domaines de l’informatique naissante. Pas tellement dans la construction de systèmes (malgré quelques exceptions), mais dans leurs applications. Ce fait est très peu connu.

• 6. Mettre à profit une situation géographique
•• Nos grands voisins allemands (Nixdorf-Siemens à Padderborn) et anglais (Science Museum de Londres et The National Computing Museum à Bletchley Park, Milton Keynes) ont créé un tel musée depuis longtemps. La France a commencé, en novembre 2012, une réflexion en vue d’en créer un en rassemblant plusieurs collections et musées.
•• Les musées étrangers sont fort éloignés (Padderborn: 375km; Milton Keynes: 403km), ce qui pose problème aux écoles et groupes concernés par des visites collectives. Ceci vaut aussi pour le très grand musée des technologies de Münich (739 km) qui comporte une remarquable section informatique.

• 7. Valoriser des Collections similaires Il faut pouvoir créer un lieu pour valoriser d’autres collections ou musées en organisant des expositions spéciales à thème dans ce domaine de l'histoire de la naissance de l'écriture électronique et du traitement des données. L'intégration d'autres collections (informatique médicale, spatiale, cryptographique, industrielle, commerciale, artistique, universitaire, etc) reste possible.